Carence en fer, le thé joue t-il un rôle?

On fait souvent l’éloge des nombreuses vertus attribuées au thé, mais on dit rarement ce qui ne va pas ou les potentielles contre-indications que celui-ci pourrait déclencher chez certaines personnes. J’ai parfois quelques carences en fer, je voulais donc éclairer ce point avec vous sur le lien qu’il pourrait y avoir entre la carence en fer et le thé. Si lien il y a.

Assimilation et carence en fer

On va commencer par différencier les deux formes de fer. Il y a le fer hémique que l’on retrouve dans les produits animal tels que la viande, poisson etc… et le fer non hémique que l’on retrouve dans les produits végétaux, produits laitiers et dans les oeufs. Le fer hémique a un taux d’absorption de 20 % à 30 % (10 % à 15 % de notre apport total en fer est constitué de fer hémique) et le fer non hémique a un taux d’absorption de 2 % à 5 % (85 % de notre apport total en fer est constitué de fer non hémique).
Pour une meilleure assimilation du fer, il est conseillé d’associer des aliments contenant du fer avec des aliments riches en vitamine C. Ceux-ci permettent une transformation du fer non hémique en une forme plus absorbable pour l’intestin.

Une carence en fer peut avoir plusieurs causes, la première due à l’alimentation pauvre en fer de certains régimes végétariens mal équilibrés, une absorption réduite à cause d’une intolérance au gluten, maladie inflammatoire de l’intestin, des pertes sanguines abondantes, une augmentation des besoins en fer, une faible biodisponibilité du fer (du à un excès de thé ou supplément de calcium).

Quel rôle a le thé sur le fer

infusion-the-temperature-2

Il est mainte fois répété que le thé absorbe le fer et qu’il ne faut en aucun cas le mêler au repas, mais on ne sait pas vraiment pourquoi. Le thé réduirait d’au moins 70% l’absorption du fer non hémique à cause des tanins qu’il contient. En fait ce qu’il se passe quand on boit du thé lors d’un repas, ce sont les fameux antioxydants que contient le thé et les polyphénols qui se lient aux molécules de fer, ce qui réduit l’absorption du fer par l’organisme qui reste bloqué dans l’intestin, en formant des complexes insolubles.

Pour des personnes anémiées, cela pause effectivement un problème. Elles sont déjà en manque de fer, alors il faudrait éviter pour leur cas de boire du thé pendant le repas afin que le fer acquis lors du repas puisse bien être absorbé par l’organisme sans un élément perturbateur. Pour les personnes sans carence particulière en fer, le fait de boire du thé lors d’un repas ne fera pas de vous une personne anémiée après celui-ci, mais peut-être que sur le long terme, si tous les jours après chaque repas ou pendant le repas vous prenez un thé, alors le risque d’une diminution en fer sera évidemment plus présent.

Pour éviter tout problème lié au fer, il vous suffit juste de boire votre thé soit 1h avant votre repas ou 1h après, afin que celui-ci ne vienne pas perturber le fer acquis lors du repas. Ces précautions sont à prendre surtout pour les personnes souffrantes de carences. Vous pouvez par contre en remplacement, vous faire une tisane qui sera dépourvue de tanins et donc n’aura pas le même effet sur le fer que le thé. Ce qui ne vous enlève pas votre petite habitude de l’infusion après le repas.

Voilà pour cet article, personnellement je n’ai pas pour habitude de prendre une tasse de thé juste après le repas mais je fais quand même attention de respecter un certain temps avant ou après le repas pour une dégustation de thé.
N’hésitez pas à partager votre avis sur le sujet.

Vous avez aimé ? Partagez l'article

  • Facebook
  • Twitter

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient également vous intérésser

  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
  • Flux RSS